JDF pictures

Brenton Grabar fait ses débuts dans la troupe Calypso à l’âge de 9 ans, troupe de comédie musicale alliant la danse et le théâtre au sein de laquelle il restera durant 8 années. C’est à l’âge de 18 ans qu’il décidera d’effectuer une formation d’un an en danse contemporaine chez Carré Danse à Marcq en Baroeul. L’année d’après, il suivra une formation jazz à l’académie Jacquemin afin de se perfectionner dans ce style.

Il a pu découvrir différents styles notamment à travers des chorégraphes divers tels que Bernard Estrabaut, Mau, Carolyn Carlson, Danielle Polanco, Vincent Ansart, Michael Cassan, Carl Portal, Laura Touton ou encore Yanis Marshall.

JDF Pictures

Brenton devient danseur de profession à l’âge de 18 ans. Repéré par quelques producteurs, il entame une tournée Internationale avec la Tribute Lady gaga, accompagnant la sosie officielle de l’artiste américaine : Jazzy Stevens.

Constance Copin

L’année d’après, il entre dans la troupe de cabaret et comédie musicale « Mystic » dirigée par Sabrina Degor en parallèle à une autre comédie musicale écrite par Eric Bongrand et mise en musique par Sylvain Delannoy : D’Ombres et de Sang.

Hubert Helleu photographe

Il rejoint enfin le Cabaret Katy Folie de Lens en septembre 2014 où il danse dans la revue Coup de Coeur chorégraphiée par Mau.

Finaliste au concours « shake shake shake » organisé par les Ballets du Nord, à la Gare Saint Sauveur, il remporte la 5ème place en tant que coup de cœur du public accompagné de sa partenaire Emilie Charles. En Novembre 2016 ils remportent le 3e prix des Jeunes Talents à Nanterre, puis le 1er prix et le prix d’excellence accordé par le jury du Festiv dance de St Amand les eaux avec leur duo sur Still Loving you de Scorpions.

Constance Copin

Danseur pluridisciplinaire, il commence par le Hip hop et le Modern jazz. Il s’intéresse ensuite au street jazz, au contemporain, au classique, ce qui lui permet de s’adapter facilement à différents chorégraphes pour différents spectacles.

Pour lui la danse est un moyen d’exprimer plusieurs émotions et de raconter une histoire afin de faire transporter le public dans un univers qui est propre à chaque artiste. Grâce à ce parcours et ses expériences sur scène, il est aujourd’hui autodidacte et transmet sa passion à ses élèves par les workshop (stages) qu’il donne dans la région.

« C’est sur scène et de par ses expériences que l’on se forge et à travers les autres que l’on apprend le mieux. »

Pierre-magne Photographe